Marks & Spencer tire son épingle du jeu

m_2030560b

Le distributeur britannique présent à la fois dans l’alimentation, le textile et les produits de la maison progresse et gagne des parts de marché à l’étranger. Après la fermeture de ses 18 magasins en 2001, Marks & Spencer revient en France ! Depuis, l’enseigne s’est installée en Ile-de-France dans les centres commerciaux de So Ouest (Levallois), Aéroville (Roissy), Beaugrenelle (Paris) et Qwartz (Villeneuve-la-Garenne). Décryptage de sa stratégie en France et à l’étranger …

En France : La France est la tête de pont pour l’Europe, où la marque estime avoir un potentiel de vente de plus de 300 millions d’euros en 2017. « Avec un chiffre d’affaires de plus de 12 milliards d’euros dépendant à 90% des ventes au Royaume-Uni, M&S a besoin d’exporter son modèle pour diluer le risque, analyse Yves Marin, senior manager chez Kurt Salmon. Son rayon alimentation, haut de gamme, répond très bien à la tendance snacking et produits frais. » Une nouvelle concurrence pour la centaine de Monop’ et Dailymonop’ qui, comme Marks & Spencer, vendent surtout des produits à leur marque.

En Chine : Marks & Spencer compte actuellement 15 magasins en Chine, un des marchés clé à l’étranger. Pourtant, l’enseigne prévoit de fermer 5 de ses magasins à Shanghai pour août prochain afin de mieux s’aligner avec ses plans de croissance stratégiques. Marks & Spencer connait un succès mitigé en Asie avec des ventes en magasins semblant décevoir les attentes des consommateurs mais jouissant récemment d’une forte augmentation des ventes en ligne.

Au Royaume-Uni : En Grande-Bretagne, Marks & Spencer est non seulement une enseigne incontournable mais aussi une véritable institution culturelle. C’est chez eux que la plupart des Britanniques achètent leurs uniformes scolaires, leurs premiers costumes et leurs sous-vêtements.

Comptant plus de 798 magasins au Royaume-Uni, le premier vendeur de vêtements en Grande-Bretagne, a précisé avoir dégagé sur l’exercice 2014-2015, clos le 28 mars, un bénéfice imposable hors exceptionnels de 661,2 millions de livres (924 millions d’euros). En attendant la création d’entrepôts, Marks & Spencer compte également sur son site Internet pour mieux diffuser l’esprit de la marque.

Sources :

http://www.telegraph.co.uk/finance/newsbysector/retailandconsumer/11444219/Marks-and-Spencer-to-close-five-China-stores-as-it-reshapes-Asian-strategy.html

http://www.franceinter.fr/emission-leco-du-matin-la-strategie-de-marks-spencer-fait-volte-face

http://www.lemonde.fr/m-mode-business-of-fashion/article/2015/05/06/marks-spencer-un-geant-responsable_4628896_4497393.html

http://www.challenges.fr/entreprise/20140507.CHA3574/le-retour-de-marks-spencer-en-france.html

http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/marks-spencer-premiere-hausse-du-benefice-annuel-en-quatre-ans-1051781.php

Publicités

6 réflexions sur “Marks & Spencer tire son épingle du jeu

  1. J’adore Mark & Spencer ! Surtout pour leurs rayons food. Ils ont une autre manière de cuisiner les mêmes produits que chez nous, c’est toujours un voyage culinaire quand j’essaye leur marque

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s