La stratégie de Walmart, le « Carrefour américain »

  f3724d1b5114ff3947a4633a5bb64054

     Walmart est une entreprise américaine multinationale spécialisée dans la grande distribution, fondée par Sam Walton en 1962. Avec un chiffre d’affaires s’élevant à 476 milliards de dollars en 2013, il est aujourd’hui le premier groupe mondial de grande distribution généraliste devant son concurrent Carrefour.

On distingue trois étapes dans son processus d’internationalisation :

  • Entre 1991 à 1994: l’implantation de WalMart sur le marché mexicain et canadien (alors qu’ils intègrent l’accord de libre-échange nord-américain (ALENA)
  • Entre 1994 à 1999: l’implantation vers les marchés internationaux dans le but premier de tester ces nouveaux marchés plutôt que d’établir une position dominante

  • Après 1999: l’acquisition de firmes fortement implantées afin d’appuyer sa position dominante

A travers une expansion internationale réussie et une volonté constante de conquérir de nouveaux marchés, l’enseigne se concentre sur deux objectifs principaux que sont de :

  • Fournir à ses clients ce qu’ils veulent, quand ils le veulent, à des prix abordables
  • Traiter ses clients comme nous souhaiterons être traités

     Selon les dirigeants de Walmart, les clients passent à l’acte d’achat en fonction de quatre dimensions que sont : le prix, l’assortiment, l’expérience et l’accès. En effet, de nos jours, le client désire avoir toujours plus de produits, plus de variétés, plus de choix que jamais. Ce qui différencie Walmart de ses concurrents (Kmart, Target, ShopKo, Carrefour, etc.) est sa force de proposition, sa capacité à se développer et à intégrer de nouveaux produits et services pour ses clients.

      Malgré ses forces et son positionnement, Walmart a des difficultés à s’implanter en Europe. En juin 2006, le géant de la grande distribution annonce son retrait sur le marché Allemand car l’importante part de marché du hard discount (autour de 30 %) n’a pas permis à Walmart de se développer comme il l’a fait aux États-Unis. Les 85 magasins existant sont revendus à la chaîne de supermarchés allemande Metro AG. Preuve que les performances des distributeurs varient fortement selon les pays.

Sources : http://www.usanfranonline.com/resources/mobile-marketing/mobile-a-growing-piece-of-walmarts-marketing-plan/#.VLu0LKXofyg

http://news.walmart.com/news-archive/2014/10/15/walmart-ceo-outlines-growth-strategy-at-annual-meeting-for-the-investment-community

Publicités

Une réflexion sur “La stratégie de Walmart, le « Carrefour américain »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s