Labeyrie, un luxe à portée de tous

Chez Labeyrie c’est toute une stratégie qui est mise en place autour de l’univers de la marque.

Un marché porteur. Labeyrie est présent depuis de nombreuses années sur le marché de « l’alimentation plaisir » qui est aujourd’hui le marché le plus porteur de l’alimentaire :

  • D’une part, par sa consommation : les Français préfèrent acheter moins mais acheter des produits de qualité.
  • D’autre part, par son innovation : le plaisir est en effet la tendance n°1 de l’innovation en France.

Fort de ce constat, Labeyrie a fait le choix de multiplier les occasions pour les consommateurs de s’octroyer des parenthèses de dégustation pour tous les goûts et tous les moments, en développant une approche « traiteur » complète.

La créativité et l’innovation, moteurs de développement
Chez Labeyrie, la créativité et l’innovation ont toujours été soutenues et encouragées. Elles sont essentielles à sa stratégie qui doit avoir une démarche efficace en matière d’innovation, afin de soutenir sa croissance dans un environnement de plus en plus compétitif.
Estimant que « l’alimentation plaisir » n’a pas de limites et afin d’accélérer son développement, Labeyrie part désormais à la conquête de nouveaux rayons, nouveaux savoir-faire, nouvelles tendances, et plus d’authenticité.

La croissance au cœur de la stratégie
Afin de satisfaire son ambition de devenir la marque de « l’alimentation plaisir » la plus enviée en Europe, Labeyrie a défini une stratégie à la hauteur de son ambition et qui passe par une croissance externe.

LABEYRIE VISE L’EUROPE

Labeyrie part à l’offensive pour s’imposer sur les marchés étrangers en visant plus particulièrement l’Europe. Mais pourquoi ?

La marque démarche d’autres pays tels que l’Autriche, l’Espagne ou encore l’Allemagne qui représentent un fort potentiel. Hors Europe, celle-ci s’intéresse à l’Amérique du Sud et à l’Asie mais cela se révèle très couteux en transport et difficile à gérer pour ce genre de produits frais.  Aussi la marque préfère-t-elle se concentrer sur le continent européen et la production française est revendiquée. La priorité c’est donc le renforcement de la présence de la marque en France avant toute chose.

Le défit d’atteindre le milliard d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2015 n’a pas été relevé , toutefois la marque peut se féliciter de sa progression puisque son chiffre d’affaires a plus que triplé en moins de 10 ans, passant de 248 M€ en 2005 à 774 M€ en 2013.

Sources :

http://www.labeyrie-fine-foods.com/index.php?langue=Fr&action=strategie

http://www.lesechos.fr/19/11/2013/LesEchos/21566-094-ECH_labeyrie-veut-accelerer-la-democratisation-du-saumon.htm

http://carodoro.unblog.fr/2012/03/13/strategie-export-labeyrie-fine-foods-vise-leurope/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s