Pourquoi n’y a-t-il pas de Dunkin’Donuts en France ?

dunkin-donuts-planalysis

            Pour les amateurs de donuts (transcription simplifiée du terme doughnut) comme moi, je me suis souvent posée cette question lors de mes voyages à Londres ou en Amérique : Mais pourquoi n’y a-t-il pas de Dunkin’Donuts en France ? Dramatique me diriez-vous…

            Il existe des centaines et des centaines de chaîne de fast food à travers le monde, certaines sont mondiales d’autres 100% locales. La majorité d’entre elles sont nées aux Etats-Unis, pays de la dude food. J’ai choisi de vous parler d’un des poids lourds mondiaux de la restauration rapide fondée en 1950 par William Rosenberg avec plus de 16 000 points de vente dans 57 pays et pourtant encore inconnu en France. DUNKIN’DONUTS (littéralement « Les beignets pour faire trempette (dans son café)) ». C’est LA référence du beignet américain.

        Le marché des donuts frais explosent dans les pays Anglos saxons et plus proche de nous, en Espagne où la consommation de donuts prend le pas sur les fameux churros. Comment expliquer un tel succès ?

  1. Dunkin’Donuts est plus abordable que ses concurrents principaux que sont Starbucks et Krispy Kreme. L’enseigne met en place des promotions distinctives permettant à la marque de se démarquer.
  2. Une grande diversité de saveurs … de quoi satisfaire tous les palais (donut au beurre de cacahuète, à la canelle, au sirop d’érable, etc.). La marque propose également des cafés, des sandwichs, des omelettes ou encore des bagels.
  3. Une proximité et une écoute des clients par le crowdsourcing (« crowd » : la foule, « outsourcing« : externalisation). En d’autres termes, c’est le fait d’utiliser les connaissances et la créativité de ses clients en leur donnant la parole à travers divers canaux (campagne publicité, site Internet, réseaux sociaux, etc.). Prenons l’exemple de sa campagne « Create Dunkin’s Next Donut »(Créer le prochain Dunkin’Donuts) mise en place en 2010 qui a connu un succès énorme avec plus de 130 000 propositions de beignets sur leur site internet.

      Jugé encore comme étant (très) gras et un peu trop consistant pour les français. Certains puristes du croissant lui préféreront les véritables viennoiseries. Est-ce que la France va succomber aux célèbres donuts de la marque ? Certaines rumeurs courent que la célèbre chaîne compte s’installer en France très prochainement. En attendant son arrivée (avec impatience !), il semblerait qu’une alternative a été trouvée : le cronut (mi-croissant, mi-donut).

Entre le classique mais indémodable croissant et le moelleux et fondant donut mon cœur balance et vous ?

Isabelle PHOU

Source : https://www.swipely.com/blog/dunkin-donuts-loyalty/

Publicités

7 réflexions sur “Pourquoi n’y a-t-il pas de Dunkin’Donuts en France ?

  1. Je préfère les pains aux raisins aux doughnuts ( trop gras) mais bon sans exagération quand même ! Les fruits de saison ( cerises, abricots…) c’est délicieux aussi…😉 mais hors sujet ! Merci pour tes articles très intéressants .

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire : ). C’est vrai que les pains aux raisins doughnuts semblent bien calorique mais pourquoi pas. Ahah profites bien des fruits, l’été est là !

      Merci de ta visite sur notre blog : )

      J'aime

  2. Il ne faut surtout pas que cette chaîne arrive en France !
    Ce ne sont pas de vrais donut. Juste des produits low cost utilisés pour sa fabrication (dioxyde de titanium) j’ose même pas imaginé tous les autres substances « bizarres » dedans. Si c’est si cheap c’est qu’il y a une raison…. Allez plutôt dans un dougnut plant ! Pourquoi pas dean& delucca.

    J'aime

  3. J’ai été pâtissier pendant trois ans pour Dunkin Donuts à Montréal. Laissez-moi juste vous donner la recette de la crème pour les beignets fourrés à la crème (Désolés pour les mesures impériales):

    50 livres de sucre à glacer
    4 pintes d’eau froide
    37.5 lbs de shortening (graisse végétale saturée)
    4 onces de saveur de vanille artificielle.

    Battre dans un mixer géant pendant 12 minutes.
    Séparer le mélange en trois.
    Garder le premier tiers à la vanille.
    Ajouter une louche de fraises concentrées pour le second tiers. Battre deux minutes.
    Ajouter une louche de chocolat concentré pour le troisième tiers. Battre deux minutes.

    Mettre les trois mélanges dans trois grands contenants géants. On utilisais des poubelles en plastique.

    De la crème qui ne contient pas une goutte de lait, ça se conserve éternellement. On fourrait des beignets toute la semaine avec cette quantité, et on en refaisait la semaine suivante.

    Ah, et il fallait toujours les faire dans l’ordre vanille-fraises-chocolat afin que le goût et la couleur de chacun masque ceux de la précédente, pour éviter de devoir laver le mixer, histoire de gagner du temps.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s